Le Grand Chalon poursuit les aménagements de Saônéor. Objectifs : améliorer l’attractivité de la zone industrielle et répondre aux besoins des entreprises présentes pour favoriser l’installation de nouvelles activités et ainsi, créer de l’emploi. Nouvelle étape de cet aménagement : la modernisation la station de traitement des eaux usées de SaôneOr dès 2019. Un investissement de 6 millions d’euros.

La station d’épuration de SaôneOr à Chalon-sur-Saône a été construite en 1980, à l’initiative des entreprises de la zone industrielle. Suite à la fin des activités de Kodak et de la MESTA, les contraintes financières et techniques sont devenues trop lourdes pour les membres de l’AUZIN (Association des utilisateurs de la zone industrielle nord). L’AUZIN et le Grand Chalon ont donc convenu en 2012 du transfert de l’équipement à l’Agglomération. Par la suite, le traitement des eaux usées de Crissey, Fragnes-La-Loyère et Virey-le-Grand a été confié à la station de SaôneOr.

6,2 millions d’euros investis au service des industriels du territoire

Dans un choix d’implantation, disposer d’un équipement répondant aux dernières normes environnementales est parfois un élément déterminant pour les investisseurs. La réhabilitation de la station a donc été pensée pour allier préservation des milieux naturels et prise en compte des contraintes des entreprises industrielles : son fonctionnement sera maintenu pendant les travaux, et l’équipement sera reconstruit sur son emprise actuelle (pour éviter tout remblaiement sur les zones humides et inondables à proximité). Seuls les 2 bassins biologiques, le bâtiment de traitement des boues et les locaux tertiaires seront conservés : les autres ouvrages, vétustes, seront démantelés.

Un traitement biologique des eaux usées

Engagé dans une politique de développement durable ambitieuse, le Grand Chalon envisage d’opter pour une filière de traitement biologique, compacte et modulable : le procédé consiste à traiter les eaux usées par des bactéries qui se fixent et se développent sur des supports en polyéthylène, maintenus en suspension dans des bassins aérés. Un procédé éprouvé et éco-responsable qui répond aux besoins des entreprises et aux objectifs de l’Agglomération.

Une efficacité renforcée

A l’issue des travaux en 2020, SaôneOr disposera d’une station d’épuration respectueuse de l’environnement et plus efficace. Les coûts d’exploitation seront maîtrisés grâce à des dépenses énergétiques optimisées et la station sera évolutive : sa capacité de traitement pourra être augmentée en afin d’accueillir tous types d’activités industrielles supplémentaires. Réalisation des travaux prévue entre début 2019 et l’automne 2020.

Prévu par le Schéma directeur Assainissement du Grand Chalon, cet investissement porté par la collectivité est éligible à un soutien financier de l’Agence de l’Eau (auprès de laquelle une demande de subvention va être déposée).

Sur le même sujet : 

Octobre 2017 : Saônéor : une première tranche de travaux inaugurés
Avril 2017 : De nouvelles routes pour desservir Saônéor
Novembre 2016 : Les travaux d’extension ont débuté