Encore sous le charme de la dernière saison dans un Espace des Arts rénové, le public fidèle à la Scène chalonnaise a déjà repéré les pépites de la prochaine saison… et vous ?

Particulièrement riche, la saison 2019-2020 est aussi singulière, puisque c’est la dernière de Philipe Buquet, directeur de l’Espace des Arts, qui quitte la Scène nationale à la fin de l’année. Hasard du calendrier, l’ultime spectacle du Cirque Plume baptisé la dernière saison,  sera proposé en ouverture le 23 septembre prochain au Grand Espace. Amoureux du cirque, trois autres rendez-vous seront à l’affiche et notamment Oraison, le nouvel opus de la Compagnie Rasposo.

Trois créations

Soutenir la création artistique est dans l’ADN de l’Espace des arts qui accompagne de jeunes artistes, metteurs en scène, chorégraphe. Des relations sur la longueur et des créations qui connaissent de beaux succès ensuite en tournée. La première de ces créations concerne la danse : Di Grazia d’Alexandre Roccoli, une réflexion sur la transe et la possession, sera présentée dans le cadre du Festival Instances le 12 novembre. Autre monde avec Nickel, une création de Mathilde Delahaye, déjà présente à Chalon avec L’Espace furieux et Pantagruel en 2017. Elle y évoque la contre culture du voguing, une danse issue du milieu queer new yorkais qui renaît en France depuis une dizaine d’années. La troisième et dernière création est aussi une pièce de théâtre : Mon dîner avec Winston de Hervé le Tellier avec  Gilles Cohen que l’on a vu à Chalon dans Revenez demain ou à la télévision dans Le bureau des légendes. Dans cette pièce, il incarne Charles, un solitaire alcoolique, vouant une passion au grand Winston Churchill.

Trois temps forts

Après Instances 2019 et le rendez-vous des Piccolis que l’on retrouvera comme chaque année, l’Espace des Arts organise la 2e édition du temps fort hip-hop, Break Storming. Au programme 6 spectacles dont Queen Blood, d’Ousmane Sy et son ballet  hip hop 100% féminin, Zahrbat de Brahim Bouchelaghem, ou encore le grand battle hip-hop au Théâtre du Port Nord, qui réunira le 4 avril les meilleures équipes du moment, de France et d’ailleurs. Danse encore avec la nouvelle édition d’Instances et son focus Liban qui s’attache à mettre en lumière de jeunes artistes inventifs et souvent peu connus, telle la jeune Yara Boustany, étoile montante de la danse, et son spectacle Evolvo. Enfin, la danse aura aussi sa place dans les rendez-vous des Piccolis le 18 mars : kamuyot de Ohad Naharin, une expérience jubilatoire avec 14 danseurs sur scène, à découvrir dès 6 ans. Les autres spectacles jeune public alterneront entre le théâtre d’ombre, la musique et le multimédia, avec toujours un spectacle itinérant dans 4 communes du Grand Chalon. Cette année, Varennes-le-Grand, Saint-Marcel, Gergy et Mercurey accueilleront du cirque avec la Compagnie Opopop et son spectacle Rosie Rose.

Coréalisations et partenariats

Partenaire de toujours, le Conservatoire du Grand Chalon coréalise 7 spectacles, parmi lesquels le récital du formidable chanteur de fado Antonio Zambujo ; l’Orchestre national de France dirigé par le jeune chef américain James Gaffigan ; Cosmos 1969 de Thierry Balasse qui nous fait revivre le premier pas de l’Homme sur la lune, ou encore la voix de Keren Ann accompagnée du quatuor Debussy. Sans oublier un rendez-vous exceptionnel avec le Jazz at Lincoln Center Orchestra et le génial W. Marsalis.  Au titre des partenariats, de nouvelles expositions seront proposées dans un espace désormais repensé et agrandi. Le musée Nicéphore Niépce sera au rendez-vous à partir de septembre, avec l’exposition Voyez comme on danse, une histoire de la danse par la photographie au XXe siècle. A partir d’images de danseurs traditionnels japonais, d’André Steiner, ou du travail de Peter Knapp et de Jean-François Bauret, découvrez comment, depuis la fin XIXe, la captation du mouvement a toujours fasciné les photographes. De janvier à avril 2020, c’est le FRAC Bourgogne qui investira l’Espace des Arts, avec Donner à voir, Opus 4, une présentation d’œuvres d’artistes français et internationaux. Enfin, pour terminer la saison, l’Ecole Média Art exposera le travail de ses étudiants de mai à juin 2020, afin de permettre à ces jeunes artistes d’aller à la rencontre des publics et faire rayonner la création contemporaine sur le territoire.

+ infos :   fermeture annuelle de la billetterie du 14 juillet au 25 août, possibilité d’acheter ses billets et abonnements en ligne.

La saison 2019/2020 de l’Espace des arts en chiffres

60 spectacles et 141 représentations
60 000 spectateurs attendus (75 % issus du Grand Chalon)
14 coréalisations et partenariats
3 créations
3 temps forts