Aider les familles à s’approprier le livre, faciliter l’accès la lecture dès la petite enfance, tels sont les objectifs du projet « Des livres à soi » porté par la ville de Chalon, le Grand Chalon et soutenu par le ministère de la culture. Une expérience inédite qui implique les crèches, les maisons de quartiers, la bibliothèque municipale,  dans les quartiers des Aubépins, du Plateau Saint-Jean et des Prés-Saint-Jean.

A contre courant de l’omniprésence des écrans dans la vie des enfants, c’est autour du livre et de la lecture qu’ont décidé de travailler les animatrices et éducatrices des maisons de quartier et des crèches situées sur le territoire chalonnais. De nombreuses études montrent que la lecture permet de développer le langage dès la petite enfance et contribue à la réussite scolaire. Or, toutes les familles n’ont pas le même accès aux livres et à la lecture, pour des raisons diverses, de la barrière de la langue à la peur de ne pas être à la hauteur. C’est donc pour dédramatiser la lecture, donner confiance aux familles et les encourager à lire avec leurs enfants que la démarche « Livre à soi » a été mise en place avec le Centre de promotion du livre jeunesse de Seine-Saint-Denis.

Une formation à la médiation

« Des livres à soi » comprend une première étape de formation à la médiation littéraire des agents travaillant auprès des familles. Lors de ces séances animées par Pascaline Mangin, responsable médiations, plusieurs typologies d’ouvrages sont proposés : les imagiers et abécédaires, les histoires sans texte, les livres jeux, les histoires animées avec CD et les livres pop up. Les participants apprennent à préparer les ateliers qu’ils animeront ensuite avec les parents. L’objectif est de leur montrer qu’il est plus facile qu’on ne croit de raconter une histoire à ses enfants et que chacun peut réussir quel que soit son niveau de lecture ou de français. « J’étais volontaire pour suivre cette formation car je trouve dommage que des familles passent à côté du plaisir des livres et de la lecture », explique Marlène, animatrice à l’Espace multi accueil les Myosotis.

Un premier atelier réussi

C’est le 12 février dernier qu’a eu lieu la première séance à la Maison de quartier du Plateau en présence de deux mamans. Livres en mains, des animatrices et éducatrices de la maison de quartier et des crèches ont échangé pendant plus d’une heure avec elles. Les deux mamans originaires de Tchétchénie et de Géorgie, ne parlant pas bien français, c’est donc en anglais que le dialogue s’est noué. A partir de livres pop up, ces livres animés qui se dévoilent selon des systèmes très recherchés et ludiques, les animatrices ont expliqué que l’on peut partager le goût des livres avec ses enfants, même si l’on ne lit pas le texte.

Une aventure au long cours

 Ce sont 30 familles qui ont été invitées à découvrir ce projet. Volontaires, elles s’engagent à assister à 5 ateliers de février à mai 2020 pour découvrir les différents types de livres. A ces ateliers s’ajoutent des sorties à la bibliothèque et dans une librairie où elles pourront acheter des ouvrages grâce à une dotation en chèques lire. Les 15 et 16 mai, c’est une visite au Salon du livre jeunesse au Colisée qui est prévue, avant une grande fête de clôture le 10 juin 2020 à la Maison verte.

« Livre à soi » en chiffres

 17 agents formés
80 euros offerts aux familles par la DRAC
30 familles, 10 parents dans chaque atelier
60 livres à disposition