En mai 2017, le Grand Chalon entamait la démolition de l’ancienne Halle Freyssinet à Saint-Rémy. Mercredi 15 janvier 2019, les premières esquisses de l’aménagement de l’entrée sud de Chalon-sur-Saône à Saint-Rémy sont dévoilées.

A Saint-Rémy, sur l’ancienne friche industrielle Freyssinet, le Grand Chalon aménagera un parc paysager. Ouvert sur la Saône, ce cocon de verdure offrira des espaces de détente, de promenade et de sport aux familles et aux actifs des quartiers Sucrerie- Saint-Cosme et Sucrerie. Un terrain sera également réservé pour l’implantation d’un hôtel.

Place à la nature et vue sur la Saône

Le projet se propose de valoriser les vestiges de l’ancienne Halle Freyssinet pour les faire renaître au travers d’aménagements paysagers. La dalle en hauteur sera donc conservée, creusée à certains endroits pour planter des bosquets, des arbres ou autres végétaux peu nécessiteux en intervention humaine. L’idée est de composer un parc aux courbes et volumétries singulières. Cette composition mettrait en valeur la végétation et structurerait fortement le paysage. Au cœur de cet espace calme, un cheminement piéton, des espaces sportifs, des mobiliers propices au repos et à la convivialité seront installés. En bordure de route, les grilles et le mur seront démolis pour laisser une perspective sur la Saône. Un observatoire pourrait par ailleurs être installé en face du parc sur les bords de Saône.

La mobilité douce au cœur du projet

Une réflexion globale sur les transports et circulations autour de ce parc a été menée. Ainsi, le projet prévoit la création d’un parking relais de 48 places. A proximité, une navette serait créée pour desservir les secteurs de Californie au Colisée en passant par Freyssinet, Sucrerie et Port Villiers. Par ailleurs, ce projet s’attache à mettre en valeur l’itinéraire cyclable de bord de Saône. Les trottoirs seront dotés d’espaces plantés permettant de mettre à distance les circulations automobiles de celles des piétons et cycles. De plus, un plateau traversant doit permettre de contraindre les circulations automobiles et réduire la vitesse des véhicules. Ce plateau ne se limite pas à une réflexion technique puisqu’il met également en valeur l’entrée principale du parc et la connexion entre la Saône et le futur aménagement. Ajouté à la transformation en cours du quartier Saint-Cosme, cet aménagement complète la requalification de l’entrée de ville et offre un nouvel atout pour l’attractivité du territoire. Montant total de l’opération est estimé à 1 650 000€HT